Task Force cancers pédiatriques INCa

Sous l'impulsion d'Eva pour la vie et d'associations membres de la fédération Grandir Sans Cancer - dont nous sommes co-fondateurs - la Ministre de la recherche Frédérique Vidal a accordé fin 2018 un fond de 5 millions d'euros/an dédié à la recherche fondamentale sur les cancers pédiatriques. Bien que cette enveloppe soit insuffisante (les besoins manquants étant évalués à 15-20 M€/an), c'est un 1er pas à renforcer. Nous sommes régulièrement invités par les institutions : ministère de la recherche, ministère de la santé, députés, sénateurs,  INCa ...
A la demande de la ministre de la recherche, une Task Force pilotée par l’INCa a vu le jour fin 2018. Elle réunit 3 collectifs d’associations de parents dont la fédération GRANDIR SANS CANCER (qui a la particularité d'être à 100% bénévole, tout comme Eva pour la vie). Cela permet d'échanger autour des besoins de la recherche fondamentale en cancérologie pédiatrique et de faire part des axes à financer avec le budget annuel accordé par le Ministère de la Recherche.

Ce
groupe de travail a permis, en 2019, de lancer un appel à projets (peu satisfaisant) sur la mobilité internationale des jeunes chercheurs  et de financer 4 projets destinés à promouvoir le partage des données en cancérologie pédiatrique.

Notre association joue un rôle très actif en ce qui concerne la recherche des causes des cancers pédiatriques et la prévention, qui est insuffisante. Stéphane Vedrenne, co-fondateur d'Eva pour la vie, a animé pendant plusieurs mois, avec des chercheurs et médecins, un groupe de travail dédié à ce sujet. De nombreuses idées et positions communes ont émergé avec les checrheurs, les épidémiologistes.  Nous avons obtenu en février 2020 - non sans difficultés - que cela devienne un axe prioritaire pour l'INCa.

Eva pour la vie (tout comme Grandir Sans Cancer) ne bénéficie d'aucune subvention ni rémunération de l'INCa, notre souhait étant de rester à 100% indépendants vis-à-vis de cet organisme, et d'intervenir dans l'unique intérêt des enfants malades et de leurs familles.

Les comptes-rendus (groupe de travail, task force et notes) sont diffusés sur le site de Grandir Sans Cancer.