500 enfants/an

décèdent d'un cancer en France, soit 20 classes d'écoles. Ce chiffre ne recule plus depuis 15 ans. Sur les dernières décennies, seuls les cancers pédiatriques répondant aux « traitements pour adultes » ont vu leur chance de guérison s’améliorer.