Trop peu de financements sont alloués par l'Etat

à la recherche sur les cancers pédiatriques, par le biais de l'INCa. C'est pourquoi nous souhaitons qu'une loi garantissant un fonds public dédié à recherche sur les cancers de l'enfant d'un montant de 20 millions d'euros/an (en plus des faibles moyens existants) soit votée.