Une recherche dédié indispensable

Pourtant, la plupart des projets de recherche fondamentale et préclinique sur les cancers de l'enfant ne sont pas soutenus par l'Etat français. Les chercheurs peuvent perdre plus de 50% de leur temps à chercher de l'argent, à répondre à des contraintes administratives ...