Association de défense
des enfants victimes de cancer

STOP AUX CANCERS DE L'ENFANT : campagne nationale

L'afficheur n°1 français DECAUX s'est montré sensible à notre combat pour les enfants atteints de cancers. A 2 reprises, plus de 5000 abribus ont été aux couleurs d'EVA POUR LA VIE. Une campagne de sensibilisation plus que jamais d'actualité ...

L’association, "Eva pour la vie" se bat afin que les enfants victimes de cancer bénéficient de davantage de moyens pour éradiquer leurs cancers ou mieux, les prévenir. A ce jour, seuls 2% des fonds de recherche anti-cancer leur sont consacrés, alors qu'il s'agit de leur 1ère cause de mortalité par maladie (500 décès d'enfants/an en France).

Le « Plan Cancer » ne répond pas suffisamment aux situations les plus graves. Ce plan de 150 pages comporte peu de mesures pour les cancers les plus agressifs, spécifiques aux enfants, qui ne se soignent toujours pas. Près de 30% des enfants diagnostiqués d’un cancer décèdent dans les 10 ans qui suivent.

Les principales mesures concernent essentiellement ceux qui survivent à la maladie : prise en charge de frais annexes, scolarité de l’enfant durant la maladie, soutien psychologique et « l’après-cancer ».

Malgré notre mobilisation sur le sujet, aucune loi n’est prévue pour garantir le financement d’un fond de recherche dédié aux cancers et maladies rares pédiatriques qui, souvent, sont différents voire inexistants chez l’adulte.

Pourtant, au vu des difficultés budgétaires de l’Etat, seule une ressource nouvelle permettrait de financer cette recherche qui est mise de côté depuis bien trop longtemps. 

Conséquence : le rejet par l’INCA d’excellents projets de recherche dédiés aux cancers chez l’enfant !

- Les causes environnementales sont trop peu étudiées, et insuffisamment prises en compte pour des enfants qui ne boivent pas, ni ne fument. Les études épidémiologiques sont trop rares. La prévention est impossible pour des parents qui ne savent pas toujours quels risques éviter. A qui cela profite-t-il ?

 
- Les principales mesures du nouveau plan cancer an matière de recherche se concentrent sur les essais thérapeutiques (souvent randomisés = choix du traitement par tirage au sort pour les enfants), avec la volonté de les doubler sur 5 ans.

Pourtant, les essais cliniques n’ont d’intérêt que s’ils s’inscrivent dans une politique globale de recherche (épidémiologique, biologique, translationnelle et clinique).

Malgré une nette augmentation du taux d’essais cliniques chez les enfants atteints de cancers depuis une quinzaine d’années, leur taux de survie ne progresse quasiment plus. L’individualisation des traitements – y compris lorsqu’aucun protocole efficace n’existe, et que les essais cliniques proposés sont incertains – est découragée.

Pourtant, il n'y a aucune fatalité : courant 2014, une loi garantissant un fond dédié à la recherche sur les maladies chez l’enfant – à l’aide d’une nouvelle source de financement - a été adoptée aux USA. En avril 2014, le président B. Obama a signé le « Gabriella Miller Kids First research act », une loi qui a fédéré Démocrates et Républicains, conscients que l’intérêt de l’enfant doit passer au dessus de tout ! Pourquoi pas chez nous ?

Si vous souhaitez nous aider dans ce combat, vous pouvez interpeller vos députés et sénateurs, faire un « selfie pour la vie» (vous photographier) devant une des affiches présentes en France. Si aucune affiche n’est située près de chez vous, vous pouvez l’imprimer en cliquant sur ce lien, faire un selfie, la diffuser auprès des commerçants et entreprises…

IMPRIMER L'AFFICHE
http://www.evapourlavie.com/client/document/eplv_affiche2014_183.pdf


Remerciements à Vanessa (graphiste), à la Fondation Flavien (Monaco), à Decaux ... et à vous tous pour votre soutien.

Retour à la page précédente