2nd RV au Ministère de la Santé - 13 févr. 2020

Jeudi 13 février, nous étions à nouveau convoqués par Adrien Taquet et Muriel Pénicaud, afin d'échanger à nouveau sur le congé pour décès d'un enfant et autres mesures nécessaires.

Pour la seconde fois, nous étions entendus au Ministère de la santé, lors d'un rendez-vous organisé par les ministres Muriel Penicaud et Adrien Taquet, en la présence de plusieurs élus - dont le député Guy Bricout, sur le congé de deuil parental, étendu à d'autres mesures.

4 représentants de Grandir Sans Cancer (Stéphanie Ville, Pascaline Meyer, Jessica Baba et Stéphane Vedrenne, co-fondateur d'Eva pour la vie et de Grandir Sans Cancer) ont donc présenté leurs pistes de réflexion sur :

- un congé de deuil, qui s'établirait à 15 jours ouvrés
- la suppression des jours de carence en cas d'arrêt maladie à l'issue de cette période
- la mise en place d'une aide aux frais d'obsèques, dont le montant & modalités restent à préciser
- l'accompagnement psychologique des parents après le décès
- la protection contre le licenciement après le décès, sur une durée restant à définir

Dans l'hypothèse où nos préconisations (notamment en ce qui concerne les frais d'obsèques et la protection contre le licenciement) étaient retenues, nous approuverons ces propositions.

Toutefois, nous constatons que le gouvernement se limite au deuil, et qu'il n'apporte toujours pas de réponse aux familles - en particulier monoparentales - qui se retrouvent dans l'obligation de cesser leur travail face à la survenue imprévisible d'un accident de la vie, d'une maladie ou d'un handicap grave, sources de stresse et de précarité.

Nous nous mobilisons donc pour obtenir des avancées rapides et efficaces sur ces points et restons à l'entière disposition des élus pour construire, ensemble, un pays plus juste et plus généreux pour les enfants et les familles concernées.au

Ritorna alla pagina precedente