Lymphomes : de nouvelles avancées à Toulouse - 30 nov. 2020

Grâce à vos dons, Eva pour la vie soutient l'équipe de Fabienne MEGGETTO (INSERM / CRTC Toulouse), dont la dernière découverte est importante : des lymphocytes T transformés dans leur laboratoire aident à mieux comprendre l’origine du lymphome le plus fréquent chez l’enfant. La compréhension des causes et origines des cancers pédiatriques peut permettre, d'une part, d'améliorer la prévention, et d'autre part, de mieux soigner, plus vite, avec des traitements adaptés.
Le lymphome anaplasique à grandes cellules est l’un des lymphomes T pédiatriques les plus fréquents. Il touche essentiellement les lymphocytes CD4, bras armés du système immunitaire, et est associé dans plus de 80% des cas à la translocation chromosomique du gène codant pour la protéine oncogénique ALK.

Bien que la chimiothérapie soit souvent efficace, environ 30% des patientes et patients ne répondent pas au traitement ou rechutent en présentant alors une maladie plus sévère. Il est donc primordial de connaitre la genèse de ce cancer.

En forçant des lymphocytes CD4 normaux à exprimer la protéine oncogénique provenant de cette translocation chromosomique NPM-ALK, une équipe européenne composée notamment de scientifiques du Centre de recherches en cancérologie de Toulouse (CRCT - CNRS, INSERM, Université Toulouse III - Paul Sabatier), a réussi à modéliser en laboratoire le lymphome anaplasique à grandes cellules. Ce travail est publié dans Journal of Clinical Investigation.

Plus d'informations :
https://www.univ-tlse3.fr/des-lymphocytes-t-transformes-en-laboratoire-aident-a-mieux-comprendre-l-origine-d-un-lymphome-de-l-enfant

En savoir plus sur Fabienne Meggetto : https://www.evapourlavie.com/2946-l-aide-aux-chercheurs-dr-fabienne-meggetto-inserm-toulouse.html
Ritorna alla pagina precedente