Réunion au Ministère des Solidarités et de la Santé - 04 févr. 2020

Le jeudi 30 janvier dernier, le gouvernement rejetait, par la voix de sa ministre du Travail M. Pénicaud, la proposition de loi du député Guy Bricout, impulsée par Pascaline Meyer (le sourire de Lucie) avec l'appui de Corinne Vedrenne, présidente d'Eva pour la vie. Celle-ci visait à étendre de 5 à 12 jours le nombre de jours de congés payés suite au décès d'un enfant. Motif invoqué : cette extension pénaliserait les entreprises. Ce rejet a suscité l'indignation des familles mais aussi de millions de personnes, des grands médias nationaux et internationaux, mais aussi de la classe politique. Le président Macron ayant demandé à son gouvernement de faire preuve d’humanité et de réagir rapidement, Eva pour la vie a été invitée par le secrétaire d’Etat M. Taquet et Mme Pénicaud ce mardi 4 février à une concertation.

 

Nous avons rappelé, avec la fédération Grandir Sans Cancer, les besoins socio-budgétaires et légaux, tant pour les familles d'enfants malades, victimes d'un "accident de la vie" ou d'un handicap, ainsi que pour celles qui sont confrontées à la perte d’un enfant :

L’aide aux familles durant la maladie ou le handicap d’un enfant :
- Simplification de l’accès aux aides de l’Etat
- Protection financière et sociale des familles

L’aide aux familles suite au décès d’un enfant
- L’allongement pour tous du congé suite au décès d’un enfant
- Le maintien des mesures de protection des familles durant une période de répit
- L’aide financière aux familles d’enfants décédés : le capital décès public

Par ailleurs, nous avons rappelé que des propositions de loi attendaient d'être débattues (notamment, la PPL de François Ruffin sur le capital décès public étendu aux enfants, déposée en mai 2019) et qu'un dossier de 142 pages, issu du travail très complet (qui traite la plupart des sujets que nous défendons aujourd'hui) mené entre 2015 et début 2017 par la députée Martine Faure sous l'impulsion Eva pour la vie, était à leur disposition.

Le gouvernement nous a promis des actions larges et rapides. Nous prenons acte, et souhaitons obtenir des engagements forts d'ici le mercredi 12 février 2020, date du 3ème colloque "Grandir Sans Cancer" qui se déroulera à l'Assemblée Nationale.

"Nous vous fournissons des mesures clés en mains, fruit du travail de fond mené durant plusieurs années ... Les mettre en place rapidement vous permettrait de (...) redonner un peu confiance aux Français en votre gouvernement" - Corinne Vedrenne, à Adrien Taquet et Muriel Pénicaud.

Regresar a la página anterior